Actualités

Isabelle Olivier – Harpiste, Compositrice, Professeure et Directrice Artistique de Métamorphose

Newsletter rentrée 2021

La compagnie Métamorphose se réjouit de démarrer la saison 2021-2022 !

Isabelle Olivier - directrice artistique - rentre tout juste d'une résidence "carte blanche" au PianoForte à Chicago - série de six concerts réalisés en public et en ligne. Pour en savoir plus sur ses dernières recherches musicales, nous vous invitons à découvrir l'une de ses performances, en collaboration avec la dessinatrice et peintre Darcy Day-Zoells - création mêlant dessin, aquarelle et musique.
 
Isabelle Olivier créera à la rentrée le spectacle SMILE avec le circassien Sylvain Julien, dans le cadre de sa quatrième année de résidence de compositrice associée à la Ferme de Bel Ebat - Théâtre de GuyancourtCe spectacle est le produit d'une rencontre entre harpe et cerceauxmusique et cirque.

Pendant le confinement, Isabelle Olivier écoute Smile de Charlie Chapin, dont le texte détient une résonance étonnamment contemporaine. Le sourire est une connexion fondamentale, inspirante, bienveillante et source de partage. De son côté, Sylvain Julien travaille avec des cerceaux. Il tourne en rond dans son salon avec la vaine ambition de faire le tour de la question.

Alors qu'Isabelle Olivier tire ce fil du sourire pour imprégner l’écriture de nouvelles compositions musicales où se mêlent univers acoustique et électro : un homme, des cercles, et toutes les folies que les combinaisons des deux font naître. Il navigue d’images inattendues en gestes improbables, la manipulation devient danse, la danse devient jeu avec toujours l’objet au milieu, agrémenté d’une bonne dose d’autodérision  et de poésie pour arrondir les angles. Pour avoir une idée de l'univers musical de ce spectacle, vous pouvez visionner la captation du concert SMILE réalisée à la PianoForte Foundation de Chicago, avec Ernie Adams à la batterie.


Isabelle Olivier
Directrice artistique Métamorphose

Dernier album

In Between

In Between - Enja, 2017

Enja, 2017