Isabelle Olivier – Harpiste, compositrice, professeure et directrice artistique de Métamorphose

Bio/presse

Harpiste et compositrice

Jazzwoman et harpiste à la forte personnalité musicale, Isabelle Olivier apporte une vague de fraîcheur et de nouveauté sur la scène internationale en y révélant un instrument surprenant et inédit. Elle développe un style très reconnaissable dès les premières notes de son instrument fascinant et rare. Isabelle a composé, arrangé et enregistré dix disques et un DVD.

Compositrice évoluant aux frontières du jazz, des musiques celtiques et actuelles, elle est sollicitée dans le monde du cinéma et du spectacle vivant, et a ainsi composé les musiques de cinq films :

       - Les Glaneurs et les Glaneuses d’Agnès Varda (2000)     
       - 2 ans après d’Agnès Varda (2002)   
       - Ydessa, les ours et etc... d’Agnès Varda (2004)       
       - L’Esquive d’Abdellatif Kechiche (2004)       
       - Les 3 boutons d’Agnès Varda (2015)
 
Et celles de nombreux spectacles, dont entre autres :   
       - Quatre à quatre (1998) de Michel Garneau, mise en scène de Michel Bruzat       
       - Merci pour elle (2003) d’Emilie Valantin
 

Elle a voyagé dans 25 pays pour y présenter ses créations musicales et développe depuis huit ans un projet franco-américain. Isabelle a ainsi réalisé un opéra jazz, Don’t worry, be haRpy, adaptation libre du Baron perché d’Italo Calvino avec des chanteurs américains et des musiciens français. Elle poursuit maintenant un projet des deux côtés de l’Atlantique avec des musiciens, danseurs, plasticiens, poètes et comédiens.

Isabelle a été commissionnée en 2017 par L’Art Institute de Chicago, pour composer une performance d’une heure en lien avec l’exposition Gauguin, l’alchimiste qui y était présentée en juillet 2017. Lauréate du Prix de la Villa Le Nôtre à Versailles en 2015, elle est la première compositrice en résidence au Potager du Roi. Elle est actuellement ambassadrice de la nouvelle harpe électro-acoustique Salvi «Rain- bow» dans le monde entier.

Elle a eu la chance de collaborer avec des personnalités exceptionnelles telles que Peter Erskine, Didier Lockwood, Ernie Adams, Mitch Haupers, Paul Wertico, autant dans le domaine musical que dans d’autres disciplines. Ils lui ont permis de tracer une route artistique magnifique à partir de la musique et de réaliser le potentiel de l’alchimie orchestrale et des rencontres interdisciplinaires.

Depuis 2018, Isabelle est compositrice associée au Théâtre de Guyancourt, dans une résidence soute- nue par le Ministère de la Culture et la SACEM. Elle a créé sept spectacles vivants sur deux saisons et poursuit pour encore deux ans un travail de création, de diffusion et d’actions cuturelles. Isabelle sort ensuite en 2019 son dixième album, un projet co-dirigé avec le guitariste Rez Abbasi, soutenu par la fondation FACE, l’ADAMI et la SPEDIDAM.

En 2020, elle gagne l’appel à projet « Les Habitants ont du talent », en partenariat avec la Fédération des Centres Sociaux de l’Essonne. Ce projet artistique inclusif et fédérateur tourne autour de la thématique du « Sourire ». Il mettra en scène des volontaires qui seront notamment invités à chanter dans leurs langues natives et sera présenté en mai 2021. Isabelle Olivier souhaite ainsi redonner à la musique sa fonction de transmission, en en faisant un révélateur d’ethnies.